Chargement...
 

Historique

Club fondé en 1975.

Les Crocodiles de l’Elorn ont cumulé de nombreux titres et trophées obtenus dans les plus hautes compétitions de planche à voile. Dynamique, le club brestois est aussi celui qui a décroché deux médailles d’or aux jeux Olympiques.

Citation:
Tout est parti d’une blague. Ce jour-là, il y avait trop de vent pour rester sur la planche, les jeunes étaient dans l’eau. Quelqu’un a alors lancé, "Regardez, on dirait qu’il y a des crocodiles dans l’Elorn" !

François Jaouen, ancien président du club


Le nom trouvé, il ne restait plus qu’à débuter l’histoire. Et quelle histoire ! Les premiers titres ne tardent pas à arriver : en 1981, Christine Ancel est championne de France.

Un savoir-faire reconnu
Après avoir organisé les « France », les "Crocos" accueillent les championnats d’Europe en 1988 durant lesquels ils décrochent deux titres. Le savoir-faire du club est reconnu et les organisations d’épreuves internationales leur sont régulièrement confiées.

C’est avec Franck David qu’arrive la plus haute consécration : en 1992, il rapporte une médaille d’or des Jeux de Barcelone.

En 2004, Faustine Merret décroche à son tour l’or à Athènes.

Jo Merret ...un membre fondateur en 1975 écrit:
« Les Crocodiles de l´Elorn », qui pourrait penser que ce vocable désigne un club de planche à voile situé à Brest au centre nautique municipal. Hé oui, c´est bien à Brest que le club a pris ses racines voici déjà trente ans.
Le nom n´est pas usurpé. L´Elorn n´appartient pas aux seuls landernéens, ni aux autres communes riveraines. Ce fleuve se jette dans la plus belle rade du monde. Notre rade où quelqu´un, un soir, aurait cru entrevoir des silhouettes de crocodiles sur l´eau. Ce n´est pas étonnant, nous sommes en Bretagne où les silhouettes des rochers, au bord de mer et dans les monts d´Arrée font naître des légendes propres à faire peur aux enfants, voire aux adultes eux-mêmes. Tous ces monstres endormis à jamais et pétrifiés sur nos côte faisant fi à l´océan et aux déferlantes n´ont pas effrayé notre équipe de jeunes complices passionnés par la mer, le vent et les sensations de glisse au goût iodé. Sur leur drôles et frêles engins ils s´y amusent sans complexe, décident de s´unir et donnent ainsi naissance à notre club : Les Crocodiles de l´Elorn.
Ce nom lui sied à merveille, c´est une bonne image. Ambitieux aux dents longues toujours prêts à innover pour partager cette passion, les Crocos ont toujours tenu la dragée haute à leurs adversaires sur tous les plans d´eau et leur notoriété est aujourd´hui bien assise.
Je ne vais pas énumérer tous les titres et trophées remportés par le club durant toutes ces années. Il y eut des pionniers dont les noms sont gravés dans notre mémoire et sur nos tablettes, des milliers d´anonymes planchistes et des centaines de bénévoles. Tous ces acteurs indispensables pour créer une ambiance toujours agréable quelquefois un peu euphorique sont la charpente solide de notre club. Ils ont tissé la trame qui fait aujourd´hui les Crocos. Certains hélas nous ont quitté un peu trop tôt, nous ont fait verser des larmes et en ce jour d´anniversaire nous pensons à eux, à leur sourire, à leur goût de vivre et de partager.
C´est le club de ceux qui en ont fait partie et c´est surtout le club de tous ceux qui voudront bien pousser un jour la porte pour venir grossir notre bande de copains et se griser du vent et des embruns, des beaux paysages qui nous entourent par certains grands vents plein ouest, quand le grondement des vagues et les cris des mouettes nous offrent une symphonie.



Lydie Quéré écrit:
Au départ, nous étions une petite bande de copains et nous voulions juste nous amuser. Un essai, une bonne partie de rire et c´était parti...
Une passion était née : la planche à voile.... Si le nom différait en 1974 (windsurfer) le principe était le même. Une planche, une voile, un wishbone, une dérive. Simplicité, simplicité.... C´est ce qui nous plaisait.
Puis nous avons eu envie de faire partager à d´autres notre passion... l´école de Windsurfer au Trez-Hir était lancée l´été même, suivie de la création des « Crocodiles de l´Elorn » en 1975.
Les adeptes ont été de plus en plus nombreux. Pensez donc : pas de remorque à tracter et on pouvait stocker l´engin dans son garage. Une heure minimum après la sortie de la fac nous étions déjà sur l´eau.
Puis nous avons participé à des régates : Lorient, Trébeurden et Bénodet étaient nos lieux de prédilection. Les Crocos avaient déjà la réputation d´être les avant-gardistes. Un « croco » a inventé les premières figures de free-style en 1974.....nous avons aussi créé la planche à 4 voiles qui a défrayé la chronique et a été championne du monde de vitesse à Weymouth.
Et cela continue.... Aujourd´hui, l´association « les crocodiles de l´Elorn » ne se contente pas d´être un club sympa, elle est aussi le club aux 2 médailles d´or...
Bravo les Crocos ! Trente ans seulement mais quelle expérience et quelle réussite !
Je suis très fière d´en être membre fondateur !


Chritian Marquant écrit:
Issus d´une génération post soixante-huitarde, les fondateurs des « Crocodiles de l´Elorn » ne doutaient de rien. Il fallait vivre vite, libre et pleinement. Après avoir fait leurs premières armes en dériveur, l´arrivée de la planche fut une bénédiction. Légère, transportable sur le toit de la « 4L », elle était opérationnelle en un rien de temps et correspondait à l´air du temps.
Dès que la décision de fonder une association a été prise, deux préceptes qui peuvent maintenant paraître puérils, ont été établis :
1° précepte : l´association ne doit pas être appelée par un sigle comme la plupart des associations dont on ne souvient jamais du nom exact.
La difficulté a donc été de trouver un nom sympathique qui ne ressemblait en rien à ce qui existait déjà dans le domaine nautique.
Il fallait aussi que le nom soit représentatif de la volonté des fondateurs, de croquer la mer entière. Plusieurs « brainstorming » furent infructueux et c´est une navigation difficile qui a déclanché l´issue de cette recherche d´identité : « après s´être perdus pendant plusieurs heures dans les vases de l´Elorn, les jeunes véliplanchistes sont rentrés au Port du Moulin Blanc, piteux, trempés, fatigués. Le Directeur du centre nautique de l´époque, goguenard, a lancé cette boutade : « vous ressemblez à de vrais crocodiles.....des Crocodiles sur l´Elorn, on aura tout vu ». Le mot était lâché ! Ce serait le nom de l´association.
2° précepte. : les présidents ne pourront pas s´accrocher pendant des lustres à leur fonction pour ne pas devenir des « vieux croûtons ».
Les premiers adeptes ne voulaient surtout pas ressembler aux Yachtmen anglais dans leur blazer bleu marine à écussons ...
La solution fût donc d´attribuer au Président un mandat d´un an et de renouveler chaque année la présidence.
Depuis, les statuts ont été changés pour faciliter la pérennité de gestion d´une association devenue « employeur » mais le nom est resté... même si de temps en temps « Les Crocodiles de l´Elorn » sont appelés « les crocos », voire « Los Crocos »....
Mais ce ne sont que des diminutifs, n´est-ce pas !



1975 : La création
Le club est créé par une bande de copains ( JB CUNIN, Jean ABARNOU, Lydie DADOY, Daniel POLARD, Yves BIBARD et Gilbert ABIVEN) qui découvrent et pratiquent le windsurf, ils ne mesurent probablement pas la responsabilité qu´ils viennent de prendre et les conséquences d´une telle démarche... Le nom qu´ils vont choisir les situe déjà un peu en marge des appellations traditionnelles faites généralement d´une succession d´initiales dont le sens profond est généralement réservé aux initiés (WCRB, CFPAV, ABW,...etc). Les Crocodiles de l´Elorn en tant qu´association de windsurfer est né !
Le Président et le vice Président de l´époque enseignent eux même le windsurf sur la plage du Trez Hir.
1976 : la première planche à 4
Dans les années 70 les évènements de 68 sont encore dans les mémoires, « l´imagination au pouvoir » n´est pas simplement un slogan, l´esprit de créativité de chacun est fortement sollicité et au club ça va se concrétiser par la fabrication d´une planche à 4 gréements, 12 m de long, 200 kg, sur l´eau il faut être 4 pour la gérer, pas facile de dompter la bête !
1977 : les premières 24h
L´organisation pour la première fois à Brest des 24 h de planche à voile va réunir 48 planches. Rapidement l´épreuve prendra de l´ampleur, et au début des années 80, il faudra même refuser du monde (130 équipages au départ)
1978 : planche à 4 (2ème version)
Très vite ils fabriqueront une autre planche à 4, plus légère (145 kg). Elle leur permettra de faire la première traversée en planche de Ouessant à Brest. Ils s´attaqueront ensuite au record du monde de vitesse à Weymouth d´où ils reviendront victorieux, ils couraient dans la catégorie des « engins de 21,285 m² à 27,289 m²).
Années 80
Les années passent, rythmées régulièrement par les régates où les crocos se déplacent et celles qu´ils organisent (1er championnat de France en 1981).
Les premiers titres arrivent, la preuve, en 1981 Christine Ancel est championne de France !
1982 : première Transrade
515 planches au départ !
1984 : le Président... est une Présidente
Heureuse la présidente qui verra 559 planches se retrouver pour la Transrade !
1985/1986 : les podiums continuent et le premier permanent est embauché !
Thierry Renault est champion de France minimes.
Valérie Capart termine 3ème aux championnats d´Europe et du Monde
Les noms de Loïc Helies, Franck David, Thomas Ruelland, Patrice Belbéoc´h, Thomas Le Vaillant, Gérald Pelleau apparaissent aussi sur les podiums suivis du qualificatif « Crocodiles de l´Elorn » sur les grilles de résultats.
C´est aussi le début de la période du mobil home repeint en rose jaune et vert !
1987 : club...entreprise
Le développement des activités amène le club à engager 2 permanents (Olivier Le Gouic et Jacques Roumeur)
1988 : Championnat d´Europe
Les CROCOS organisent leur premier championnat d´Europe à Brest. Organisation exceptionnelle, félicitations du DDJS et 2 titres dans la poche en « féminine » et en « lourd ».
1989 : Championnat du Monde « Jeunes »
Le savoir faire du club est reconnu et les organisations d´épreuves internationales nous sont confiées.
Parallèlement les bons résultats de nos coureurs continuent, les coupes de champions du Monde, d´Europe ou de France commencent à encombrer les étagères du club...
1989 sera aussi l´année de création du Tour du Finistère en Planche à Voile, si l´organisateur n´est pas notre club, il est permis de penser que notre club est pour beaucoup dans la réussite de cette épreuve, tant par la participation de ses coureurs que par l´investissement de ses bénévoles.
Années 90 : la continuité
Les années 90 se succèdent, l´excellence des résultats laisse supposer que tout cela est normal, facile. Les CROCOS ont beau ramener coupes après coupes des 4 coins de la planète, notre environnement institutionnel et médiatique ne s´en émeut plus beaucoup. Il est des disciplines où un titre national est autrement plus célébré que des titres internationaux chez nous.
1992 : la médaille d´or
Dans la douce torpeur générale racontée au chapitre précédent, il se passe malgré tout de drôles de choses aux CROCOS, Franck DAVID après avoir acquis le titre de Champion du Monde en Lechner se retrouve sélectionné pour les Jeux Olympiques de Barcelone d´où il nous ramènera une médaille d´or ! C´est la fête, à son retour à Brest il aura droit à un triomphe des Brestois et une mémorable descente de la rue Jean Jaurès.
Année 92 à 2003
Les bons résultats s´enchaînent et le classement fédéral nous donne le 1er club français de planche à voile, de nombreuses années. Cette domination des crocos se concrétisera notamment par les victoires de la coupe de France des Club à Carnac en 1998 et Aix les Bains en 2000.
Autres grandes organisations d´évènements seul ou avec d´autres clubs :
championnat de France VOS pendant plusieurs années
championnat du Monde Mistral en 1998
championnats de France Jeunes
windsurf festival
Coupe de Bretagne de voile
Les années 92 à 2003 marquent une certaine maturité, l´époque « héroïque » des premières années est terminée, évolution des temps, les périodes « folles » où l´imagination et la fantaisie permettaient beaucoup ont laissé la place à des années plus sérieuses où les réglementations limitent beaucoup la liberté d´expression...
Si hier une bande de copains pouvait décider de traverser le Chenal du Four (entre Ouessant et la Pointe St Mathieu), aujourd´hui les choses ne seraient pas aussi simples ! à tous niveaux on verrait fleurir les conditions à remplir, les interdictions, les menaces du « juge », les parents en colère...on débattrait sur le partage des responsabilités....jusqu´à la prochaine marée.
Année 2004
A la « tranquillité » apparente commence à s´ajouter un peu de stress chez les CROCOS, les Jeux Olympiques de l´été qui approche sont dans tous les esprits, Faustine est sélectionnée à la suite de son huitième podium mondial en huit ans ( (!), il n´y a plus qu´à attendre de longs mois, de longues semaines... Le jour de la finale beaucoup de monde est au Moulin Blanc devant une télé bricolée.
Et c´est la délivrance, Faustine est médaillée d´or, aux CROCOS tout le monde pleure de joie, le champagne commence à couler...
Le final sera l´arrivée à l´aéroport et la descente de la rue Jean Jaurès où tous les autres médaillés d´or de 88 et 92 sont venus l´accueillir et l´accompagner.
Voilà un rapide rappel des grands moments de la vie des CROCOS, la liste est bien sûr subjective et non exhaustive, elle n´est pas le fruit d´un travail collectif.
Si des noms sont parfois cités, ne leur déplaise, ce n´est pas pour leur faire de la pub. Mais plutôt pour situer dans le temps les premiers podiums.
On pourrait citer les noms de tous les Présidents qui se sont succédés, les membres des conseils d´administration, les bénévoles, les moniteurs, les entraîneurs, les planchistes des catégories loisirs ou les coureurs des championnats, les partenaires, ça ferait long, même à la cérémonie des Césars ça ne se fait pas !
Il y a eu aussi d´autres moments forts, fort tristes surtout, des départs précipités de Crocos, coureurs* ou bénévoles*, partis trop tôt, OCS ou BFD, comme vous voudrez.

  • Eric, Julien, Nicolas, Claude, Hélène, Anaïg, Yvon.



http://www.voilesnews.fr/News/Club-Ecole-Formation/25168-Les-crocodiles-de-l-Elorn-fetent-leur-30-ans

les 10 prochains évènements

21 octobre 2017
Mondial BIC 293 Salou, Tarragona (Espagne)
27 octobre 2017
Challenge d'Automne
29 octobre 2017
Slalom Céder
29 octobre 2017
D3 Aber Wrac'h
29 octobre 2017
Inter-Ligues la Baule
1 novembre 2017
AFF Ouistreham
11 novembre 2017
Croco Challenge SRB
12 novembre 2017
D3 Brignogan
25 novembre 2017
Croco Challenge SRB
26 novembre 2017
D2 Fouesnant

Derniers tweets